Nouvelles et information

La cérémonie du haut-de-forme du Canal Welland inaugure la saison de navigation 2002 sur la Voie maritime du Saint-Laurent

(St. Catharines, le 26 mars 2002) - Le capitaine du navire de la Lower Lakes Towing Ltd. M/V Mississagi, Hugh Pink, a reçu ce matin le traditionnel haut-de-forme, marquant l'ouverture officielle de la 44e saison de navigation sur la Voie maritime. C'est le président de la Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent, Guy Véronneau, qui a déclaré l'ouverture de la Voie maritime du Saint-Laurent et du canal Welland. La cérémonie a réuni le ministre des Transports David Collenette, l'administrateur de la Saint Lawrence Seaway Development Corporation des États-Unis Albert Jacquez, des élus locaux et le capitaine Scott Bravener, président-directeur général de Lower Lakes Towing Ltd., propriétaire du premier navire à emprunter les écluses cette année.


« À bien des égards, notre Voie maritime est devenue un chef de file mondial dans l'exploitation de la technologie pour améliorer les transports maritimes, a affirmé M. Véronneau. Pour ne citer que deux exemples marquants, il suffit de penser au système d'identification automatique (SIA) et à notre site Web binational. L'infrastructure du SIA est maintenant en place. Il fera l'objet de tests exhaustifs cette saison et il sera obligatoire l'an prochain. C'est un système résolument moderne tirant parti de la technologie DGPS; il est appelé à révolutionner la navigation en eaux confinées. Entre-temps, les gardes côtières américaine et canadienne ainsi que l'Organisation maritime internationale s'affairent également en vue de mettre le SIA en œuvre dans leurs aires de compétence d'ici 2004-2005. Quant au site Web binational de la Voie maritime que nous avons lancé l'an dernier, il ne cesse de recevoir de nouvelles fonctions et il s'avère extrêmement populaire, enregistrant plus de 50 000 demandes de pages par mois. Cette année, nous offrons des services de commerce électronique et une fonction de diffusion par courrier électronique permettant aux utilisateurs de la Voie maritime de recevoir notre information électroniquement plutôt que par la poste. »


En comparaison des cinq dernières années, la saison de navigation 2001 a été moyenne pour le canal Welland et la Voie maritime du Saint-Laurent en général. Le trafic combiné sur la Voie maritime s'est élevé à 41,71 millions de tonnes, 10 % de moins qu'en 2000 en raison du ralentissement économique en Amérique du Nord, d'une activité réduite dans la sidérurgie, d'une baisse correspondante dans les produits connexes (importations de minerai de fer, de charbon et d'acier) et d'une diminution des exportations céréalières du Canada et des États-Unis. Malgré le trafic réduit, « la Voie maritime a réalisé les objectifs de son plan d'affaires pour une quatrième année consécutive, a rappelé M. Véronneau. Et nous avons l'intention d'y parvenir encore cette année même si nous prévoyons que le trafic ne sera toujours pas supérieur à la moyenne. Aussi, encore une fois cette année, nous avons pu compenser l'augmentation de tarif obligatoire de 2 % par une ristourne de 1,5 %. »


Comme en 2001, la Voie maritime espère pouvoir maintenir cette année son tirant d'eau à 26 pi. 3 po. pendant toute la saison malgré les faibles niveaux d'eau actuels sur les Grands Lacs. Une étude de faisabilité sur l'augmentation du tirant a été menée à terme et des travaux de dragage d'entretien prévus cette année permettront de l'augmenter de 3 po. en 2003. Chaque pouce supplémentaire augmente de 100 tonnes la charge qu'un navire de la Voie maritime peut transporter. Par ailleurs, la CGVMSL participe avec plusieurs intervenants du réseau Grands Lacs-Voie maritime à divers projets binationaux visant à améliorer la navigation et assurer la planification à long terme de la voie navigable. Cette année, la CGVMSL espère lancer - de concert avec la Saint Lawrence Seaway Development Corporation des États-Unis, les deux gardes côtières, les organismes de pilotage, Transports Canada et Pêches et Océans Canada - une vaste étude sur la modernisation des services de navigation. Elle a également reconnu la nécessité d'une étude de faisabilité pour déterminer l'orientation future du réseau Grands Lacs-Voie maritime. Elle recommande que le Canada participe à une telle étude, avec l'Army Corps of Engineers des États-Unis.


La Voie maritime du Saint-Laurent, qui s'étend sur 3 700 km, a été ouverte en 1959. Elle permet la navigation sans interruption durant neuf mois de l'année, de Duluth (Minnesota) et Thunder Bay (Ontario) jusqu'au golfe du Saint-Laurent.