Nouvelles et information

La Voie maritime lance ses applications de cybercommerce

(Le 10 juin 2002) - La Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent (CGVMSL) et la Saint Lawrence Seaway Development Corporation (SLSDC) ont annoncé aujourd'hui le lancement d'une suite d'applications de cybercommerce. Conçue après de vastes consultations auprès de l'industrie maritime, elle rehaussera l'intérêt de la Voie maritime et des Grands Lacs comme artère de transport en Amérique du Nord et voie d'accès pour le commerce mondial.


Les applications permettent aux utilisateurs de planifier efficacement les transits, d'en calculer les coûts et de coordonner leurs activités avec d'autres intervenants. Les utilisateurs peuvent accéder aux applications sur le site Web de la Voie maritime (www.grandlacs-voiemaritime.com). Pour 2002, l'abonnement coûte 1 000 $CAN. La suite comprend les quatre applications suivantes :


  • Calculateur des coûts, qui permet à l'utilisateur d'entrer quelques paramètres de base décrivant le transit prévu et de recevoir une estimation des coûts tenant compte des tarifs publiés des péages de la Voie maritime, des droits de pilotage et des droits exigés par les gouvernements;
  • Jumelage de cargaisons, qui constitue une bourse en ligne où armateurs, exploitants et agents de navires peuvent rechercher des cargaisons à transporter, tandis que les expéditeurs et leurs agents peuvent rechercher un cargo disponible. Grâce à des forums en ligne, les diverses parties peuvent communiquer entre elles, s'entendre sur un prix et conclure un marché;
  • Transit navires, qui donne à l'armateur, à l'exploitant ou à l'agent autorisé d'un navire la possibilité de repérer leur navire sur la Voie maritime et, en cliquant sur le symbole qui le représente, d'obtenir des renseignements détaillés à son sujet, comme la position actuelle, l'heure prévue d'arrivée à la prochaine destination, la cargaison;
  • Transactions et données du compte en ligne, qui permet à un utilisateur de la Voie maritime de déposer en ligne des demandes de congé préalable et des déclarations de transit ainsi que de consulter son compte auprès de la Voie maritime. Cette fonction est offerte uniquement aux utilisateurs de la Voie maritime qui paient des péages commerciaux.

« Le cybercommerce transforme la façon dont nous menons nos affaires. Nous sommes une organisation axée sur le client, et cette initiative est un nouvel exemple de la volonté de la Voie maritime de répondre aux besoins de la clientèle, ont déclaré le président de la CGVSML Guy Véronneau et l'administrateur de la SLSDC Albert Jacquez. Le cybercommerce est une innovation durable, qui nous aidera à nous faire mieux connaître sur le marché mondial des transports. »


Les utilisateurs peuvent s'abonner à la suite complète ou à des applications individuelles. On peut obtenir de plus amples renseignements dans le site Web de la Voie maritime (www.grandslacs-voiemaritime.com) - et y remplir un formulaire d'abonnement (en cliquant sur « Entrée » dans la page d'accueil) - ou adresser un courriel à cybercommerce@voiemaritime.ca.