Nouvelles et information

Les entités de la Voie maritime dirigent une mission commerciale en Belgique et aux Pays-Bas

(Cornwall, le 2 octobre 2003) - La Saint Lawrence Seaway Development Corporation (SLSDC) (États-Unis) et la Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent (CGVMSL) (Canada) dirigent une délégation de 23 cadres américains et canadiens des Grands Lacs participant à la 26e mission commerciale de la Voie maritime. Cette mission visitera la Belgique et les Pays-Bas, du 3 au 11 octobre. Les délégués feront la promotion du réseau Grands Lacs-Voie maritime du Saint-Laurent en tant que route sûre, fiable et compétitive pour l'exportation et l'importation de biens.


Les activités et réunions prévues au cours de cette mission d'une semaine offriront aux délégués des occasions de nouer des liens avec des chefs de file et des décideurs de l'industrie maritime européenne. La délégation représente plusieurs groupes de l'industrie maritime : dirigeants de ports et de terminaux, armateurs et exploitants de navires; agents maritimes et syndicats.


« Les missions commerciales jouent un rôle essentiel pour ce qui est de faire valoir le réseau Grands Lacs-Voie maritime du Saint-Laurent dans son ensemble, a affirmé l'administrateur de la SLSDC Albert Jacquez. La promotion commerciale des avantages compétitifs de notre réseau exige que nous allions au-devant des clients actuels ou futurs, en personne, pour les renseigner et les tenir à jour au sujet de ce que nous offrons : compétence, technologie, orientation sur le client ainsi qu'un service sûr, efficace et fiable. »


Son homologue canadien, le président et chef de la direction de la CGVMSL Richard Corfe, a insisté sur l'importance des marchés européens pour le réseau Grands Lacs-Voie maritime du Saint-Laurent. « Nous reconnaissons que les ports de Rotterdam et d'Anvers continuent d'offrir les meilleures perspectives pour ce qui est d'augmenter notre clientèle, a-t-il déclaré. En plus de promouvoir les avantages compétitifs de notre réseau, nous sommes aussi vivement intéressés à observer les pratiques exemplaires des ports européens et de les adapter à nos propres fins. »


Les délégués arriveront à Bruxelles et se rendront aux ports de Gand, Zeebrugge et Anvers, en Belgique; Anvers est un des plus grands ports à conteneurs d'Europe. Ils y bénéficieront de séances d'information sur le pays, puis ils entameront une série de réunions avec des expéditeurs, des représentants gouvernementaux et des professionnels de l'industrie maritime. Un aspect essentiel de la mission commerciale consiste à apprendre autant qu'à enseigner. Après avoir visité les ports et terminaux pour examiner de près l'infrastructure existante et discuter des améliorations prévues, les délégués offriront aux représentants du milieu maritime local un atelier de sensibilisation et d'information sur la Voie maritime.


La délégation passera deux jours aux Pays-Bas, partageant son temps entre les ports d'Amsterdam et de Rotterdam. En plus de rencontrer des experts de l'acier et de rechercher de nouveaux clients, les délégués de la Voie maritime souhaitent obtenir des précisions sur les activités de transports maritimes à courte distance qui pourraient être pertinentes pour le réseau Grands Lacs-Voie maritime du Saint-Laurent.


Depuis 1985, des missions commerciales de la Voie maritime ont visité 29 pays, se rendant souvent dans des ports et des villes d'Europe qui sont les principaux partenaires commerciaux du réseau Grands Lacs-Voie maritime du Saint-Laurent. La présente mission est la cinquième à se rendre à Rotterdam, la quatrième à se rendre à Anvers et la seconde à se rendre à Amsterdam.


Les missions commerciales de la Voie maritime ont dans le passé aidé à augmenter la clientèle du réseau Grands Lacs-Voie maritime du Saint-Laurent dans les domaines des croisières, des cargaisons spéciales et des produits forestiers. L'industrie des croisières, généralement absente de la Voie maritime pendant des décennies, a récemment connu une croissance constante avec l'ajout de navires tels que le yacht de luxe français Le Levant et le paquebot de croisière allemand C. Columbus. Depuis trois ans, le transporteur néerlandais Jumbo Shipping de Rotterdam a déplacé jusqu'au port de Duluth (Minnesota) six cargaisons spéciales surdimensionnées destinées au projet des sables pétrolifères de l'Athabasca dans le Nord de l'Alberta. Les démarches auprès du transporteur néerlandais Wagenborg ont fait en sorte qu'elle a conçu plus d'une douzaine de navires capables de transiter par la Voie maritime. Des expéditions de bois transportées depuis l'Allemagne jusqu'à Duluth ont ouvert un nouveau créneau dont les intervenants ont confiance qu'il prendra de l'ampleur.