Nouvelles et information

LE CANAL WELLAND ENTAME SA 75E SAISON DE NAVIGATION

(St. Catharines (Ontario), le 20 mars 2007) – La Voie maritime du Saint-Laurent a été ouverte officiellement aujourd’hui avec le passage du CSL Tadoussac dans l’écluse 3 du canal Welland. En plus d’établir un nouveau record pour l’ouverture la plus précoce, cette année marque le 75e anniversaire du quatrième canal Welland – inauguré en 1932. La ministre des Transports de l’Ontario Donna Cansfield a prononcé le discours programme à la cérémonie d’ouverture organisée au musée de l’écluse 3 à St. Catharines.


Le mode maritime étant de plus en plus reconnu comme le moyen de transport qui consomme le moins de carburant et produit le moins de gaz à effet de serre par tonne-kilomètre de marchandises, l’intérêt envers l’Autoroute H2O ne cesse de s’accroître. Le trafic sur la Voie maritime a enregistré d’excellents résultats en 2006, le tonnage augmentant de 9 p. 100, à 47,2 millions de tonnes. En outre, le transport de nouvelles marchandises traduit l’importance croissante des transports maritimes à courte distance comme complément des réseaux routiers et ferroviaires intermodaux.


« Nous profitons de cet élan et offrons divers incitatifs pour encourager davantage d’expéditeurs à utiliser la Voie maritime, a déclaré le président et chef de la direction de la Corporation de Gestion de la Voie Maritime (CGVMSL) Richard Corfe. Avec nos écluses et chenaux existants, nous avons la capacité nécessaire pour augmenter le volume de marchandises de plus de 60 p. 100. C’est une importante occasion à saisir vu la congestion des artères terrestres et la volonté des entreprises de réduire leur consommation d’énergie et leurs émissions de gaz à effet de serre. »


Lors de sa construction, le canal Welland était une merveille de l’ingénierie. Aujourd’hui, la Voie maritime – qui comprend le canal – est encore à l’avant-garde de la technologie. Le système d’amarrage mains libres des navires qui est à l’essai à l’écluse 8 du canal Welland, le système d’autopositionnement des navires permettant aux équipages une grande précision dans leur approche d’une écluse dans la région de Montréal et un système raffiné de cartes en 3D présentant un modèle exact du fond du chenal et permettant d’optimiser la navigation et le tirant d’eau disponible figurent parmi les améliorations en cours.


Collister Johnson Jr., l’administrateur de la Saint Lawrence Seaway Development Corporation qui gère les deux écluses américaines de la Voie maritime du Saint-Laurent, était présent à la cérémonie avec son homologue canadien Richard Corfe.


La Voie maritime en est cette année à sa 49e saison de navigation consécutive. Les cérémonies d’aujourd’hui seront suivies par l’ouverture de la section Montréal-lac Ontario demain.