Nouvelles et information

OUVERTURE PRÉVUE DE LA VOIE MARITIME POUR LE 22 MARS

Cornwall (Ontario), le 7 mars 2008 - La Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent (CGVMSL) a fixé au 22 mars l’ouverture de la Voie Maritime et, partant, de sa 50e saison de navigation. Le canal Welland ouvrira le 20 mars, égalant ainsi le record de l’ouverture la plus précoce établi en 2007.

« Le 50e anniversaire de notre réseau sera officiellement souligné l’année prochaine, puisque la Voie maritime a été mis en service en 1959 » déclare Richard Corfe, président et chef de la direction de la CGVMSL. La dernière entente avec Transports Canada comprend un montant de 270 millions de dollars étalé sur les cinq prochaines années pour la remise en état du réseau. « Cet investissement met en évidence la contribution vitale de la Voie maritime à notre économie et à notre qualité de vie. Le transport maritime demeure de loin le moyen de transport des marchandises le plus éconergétique, encore maintenant au moment où le baril de pétrole se transige à 100 $ » déclare Richard Corfe.

En pensant aux 50 années à venir, la CGVMSL a mis en marche un certain nombre de stratégies visant à optimiser l’utilisation des écluses et des chenaux actuels. Ces stratégies comprennent une révision du tarif des péages qui demeurera inchangé au moins jusqu’en 2011, de même que divers incitatifs et un tarif dégressif sur le volume afin d’attirer de nouveaux clients vers le réseau.

« Cette nouvelle saison de l’activité maritime s’annonce déterminante pour la protection de l’environnement, l’activité économique et les nouveaux investissements dans l’un des réseaux de transport maritime les plus importants au monde », déclare Collister Johnson, Jr., Administrateur de la Saint Lawrence Seaway Development Corporation des Etats-Unis. « Les nouvelles normes pour l’eau de ballast protégeront mieux nos habitats marins, la circulation des produits en grande demande comme les éoliennes viendra grossir le volume des marchandises transportées et les demandes records d’investissement des infrastructures annoncent de belles perspectives aux innombrables collectivités qui tirent profit de la navigation sur les Grands Lacs. »

L’étude binationale des Grands Lacs et de la Voie Maritime du Saint-Laurent, déposée en 2007, fait état des atouts majeurs que détient la Voie maritime et qui continueront de rapporter gros dans les années à venir. Le réseau offre un mode de transport des marchandises économique et viable, qui vient compléter les réseaux déjà en place de transport intermodal. L’étude fait ressortir qu’il est possible d’utiliser les écluses et chenaux actuels pour atténuer les congestions sur les artères routières et ferroviaires.

Depuis son ouverture en 1959, plus de 2,3 milliards de tonnes de marchandises valant plus de 350 milliards de dollars ont transité par la Voie maritime. Pour plus amples renseignements sur la Voie maritime et un aperçu de ses projets futurs, consultez le site http://www.grandslacs-voiemaritime.com.