Nouvelles et information

LA VOLONTÉ DE LA VOIE MARITIME DE DIVERSIFIER SES MARCHANDISES PRODUIT DES RÉSULTATS

Cornwall (Ontario), le 9 juillet 2008 - La Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent (CGVMSL) a annoncé aujourd’hui que les mesures incitatives lancées au début de la saison de navigation 2008 produisent une augmentation des transports de nouvelles marchandises. Au 30 juin, plus de 295 000 tonnes de nouvelles marchandises avaient transité dans la Voie maritime, engendrant 610 045 $ en nouvelles recettes.

« Nous trouvons de nouveaux débouchés, a déclaré le président et chef de la direction de la CGVMSL Richard Corfe. Le mode maritime continue d’être le moyen de transport de choix pour les cargaisons spéciales. De plus, nous cherchons à prendre pied auprès de nouvelles industries qui commencent à expédier des produits. Parmi les nouvelles marchandises transitant par la Voie maritime figurent les biocarburants de centres de production récemment ouverts le long de la voie navigable, et un éventail de cargaisons spéciales comme des turbines d’éoliennes expédiées partout en Amérique du Nord. »

Le 30 juin, le volume total de la Voie maritime s’élevait à 13.7 millions de tonnes contre 14,1 millions l’année précédente. « Nous continuons d’être confrontés à des difficultés dans certains secteurs, a expliqué M. Corfe. En particulier, les importations d’acier ont baissé en raison de la chute du dollar américain, du ralentissement économique et du prix élevé payé pour l’acier dans des marchés outre-mer. »

Comme les aciéries du pays fonctionnent à pleine capacité, la demande de minerai de fer, de charbon et de coke a fortement augmenté de même que les possibilités d’exportation de ces produits de base. Cette évolution, en même temps que le trafic accru de sel routier devant regarnir les réserves après un rude hiver, a renforcé le volume de vrac. La flotte canadienne de laquiers est ainsi pleinement exploitée. Cependant, vu le peu de navires arrivant dans le réseau chargés d’acier importé, le tonnage de céréales transitant par la Voie maritime a baissé.

Pour encourager les expéditeurs à utiliser la Voie maritime, la CGVML a gelé le tarif des péages : les taux de 2008 resteront en vigueur jusqu’à la fin de la saison 2010. En outre, des réductions spéciales des péages seront applicables aux cargaisons répondant à divers critères. Pour de plus amples renseignements sur ces programmes de mesures incitatives, voir le site Web de la Voie maritime à www.grandslacs-voiemaritime.com.