Nouvelles et information

NETTOYAGE D’UN DÉVERSEMENT D’HYDROCARBURES DANS LE CANAL DE LA RIVE-SUD À MONTRÉAL

Cornwall (Ontario), le 13 juillet 2010 – La Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent (CGVMSL) a annoncé aujourd’hui que le nettoyage du carburant déversé par suite de l’échouement d’un navire lundi soir dans le canal de la Rive-Sud de la Voie maritime se poursuit. Le déversement a été contenu au moyen d’une série de barrières flottantes.

Vers 19 h 30 le lundi 12 juillet, le vraquier Richelieu de Canada Steamship Lines a subi une panne de machines et a heurté la berge du canal immédiatement en amont de l’écluse de la Côte Sainte-Catherine dans le canal de la Rive-Sud. Une citerne de carburant a été percée, ce qui a entraîné un déversement de quelque 50 à 200 tonnes de combustible de soute.

L’équipage du navire mis en place des barrières flottantes. Le personnel de la CGVMSL a appliqué le plan des mesures d’urgence de la Voie maritime, déployant rapidement des ressources afin de sceller l’écluse de la Côte Sainte-Catherine et endiguer le courant dans le canal. Les spécialistes des interventions en cas de déversement d’hydrocarbures de la SIMEC ont été appelés en renfort et ont déployé des barrières flottantes supplémentaires pour contenir le déversement.

Grâce à l’intervention rapide, le déversement a été contenu dans le canal en amont de l’écluse; il n’a pas pénétré dans l’écluse et il ne s’est pas répandu en aval. Aucune incidence n’a été constatée aux prises d’eau municipales des localités environnantes.

La coopération entre la CGVMSL, la Garde côtière canadienne, les autorités fédérales, provinciales et civiles, Canada Steamship Lines et la SIMEC a atténué les répercussions du déversement. La navigation a été interrompue dans le canal de la Rive-Sud immédiatement après le déversement. Le reste de la Voie maritime (à l’ouest du canal de la Rive-Sud et jusqu’au canal Welland) reste ouvert au trafic.

Les travaux de nettoyage en cours se poursuivront, et on prévoit que le canal de la Rive-Sud sera rouvert à la navigation d’ici deux jours. « Nous déplorons tout déversement de cette nature, mais nous sommes heureux de voir que nos plans d’intervention en cas d’urgence ont permis de réagir rapidement à cet incident, ce qui a sensiblement limité son impact », a déclaré le président et chef de la direction de la CGVMSL Richard Corfe.

Six navires attendent actuellement d’emprunter le canal. Pour de plus amples renseignements sur la Voie maritime du Saint-Laurent, veuillez consulter de site Web www.grandslacs-voiemaritime.com/ .

.