Nouvelles et information

LA VOIE MARITIME CONCLUT SA 53E SAISON DE NAVIGATION

Cornwall (Ontario), le 17 janvier 2012 - La Voie maritime du Saint-Laurent a été fermée pour la saison le 30 décembre 2011 après que le navire Algoma Spirit, faisant route vers l’ouest et ayant franchi les écluses du fleuve Saint-Laurent, est arrivé au lac Ontario à 7 h 54. La 53e saison de navigation de la Voie maritime avait commencé le 22 mars et le réseau est resté ouvert 284 jours, un nouveau record dépassant d’un jour celui établi en 2006.

L’ensemble remorqueur-chaland John Spence / Niagara Spirit a été le dernier bâtiment à franchir le canal Welland. Il a dépassé Port Colborne le 30 décembre à 20 h 26 en route vers le lac Érié.

Les tendances positives des résultats de la Voie maritime se sont poursuivies en 2011 puisque le tonnage estimé a augmenté de 2,5 %, à 37,5 millions de tonnes. La nature du commerce a changé à certains égards, en particulier en ce qui concerne le minerai de fer et le charbon qui sont devenus des produits d’exportation en raison de la forte demande outre-mer. Le volume des céréales a dans l’ensemble baissé de 6,4 %, surtout par suite d’une diminution du transport de céréales américaines sur la Voie maritime. De fortes augmentations du vrac liquide, du sel et de la ferraille ont contribué à une augmentation de 930 000 tonnes du total des marchandises transportées dans le réseau en 2011.

Le président et chef de la direction de la Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent Terence Bowles a constaté que l’année avait apporté d’importants progrès sur plusieurs fronts. « Nous reconnaissons que des pressions continuent de s’exercer sur certains de nos marchés de base, a-t-il dit, mais nous continuons de diversifier nos marchés, contenir nos coûts et augmenter la productivité du réseau. Depuis quatre ans, nos efforts de développement commercial ont engendré 12,5 millions de dollars de revenus d’une nouvelle clientèle. »

« En plus d’accroître le volume des marchandises transportées, nous avons sensiblement progressé sur d’autres plans, a ajouté M. Bowles. En octobre 2011, une nouvelle convention collective de travail de trois ans, jusqu’au 31 mars 2014, a été ratifiée. Nous avons conclu une entente équitable contrôlant nos coûts et garantissant que nos clients pourront continuer de bénéficier d’un service fiable. »

« C’est la deuxième année consécutive en hausse pour le trafic et le tonnage de la Voie maritime, ce qui témoigne de la solidité de l’économie nord-américaine », a affirmé Collister Johnson, Jr., administrateur de la Saint Lawrence Seaway Development Corporation des États-Unis.

Une étude économique réalisée récemment à la demande du programme L’avantage maritime démontre l’important rôle que joue le réseau Grands Lacs-Voie maritime à l’appui des économies du Canada et des États-Unis. Le réseau soutient quelque 227 000 emplois et 34 milliards de dollars d’activité économique. Depuis sa création en 1959, la Voie maritime du Saint-Laurent a servi au transport de plus de 2,5 milliards de tonnes de marchandises valant plus de 375 milliards de dollars. Pour de plus amples renseignements sur la Voie maritime, y compris le texte intégral du rapport de l’étude économique, veuillez visiter le site Web www.grandslacs-voiemaritime.com