Nouvelles et information

LA VOIE MARITIME ACCUEILLE UN NOUVEAU MEMBRE Ŕ SON CONSEIL D’ADMINISTRATION

Cornwall (Ontario), le 30 janvier 2012 - La Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent (CGVMSL) est heureuse d’annoncer la nomination de M. James (Jim) Wilson à son conseil d’administration pour un mandat de trois ans débutant le 27 janvier 2012, à titre de représentant des industries de l’acier et du minerai de fer.

M. Wilson est directeur général, Matières premières chez ArcelorMittal Dofasco Inc. Il possède plus de 40 ans d’expérience dans les industries de l’acier et du minerai de fer, dans les domaines de la recherche, de la production et des achats. Au cours de sa carrière, ce diplômé de l’Université McMaster a assumé des responsabilités de plus en plus importantes. Il a été administrateur et président de Wabush Resources Inc. et administrateur de la Compagnie de chemin de fer Arnaud et de la Wabush Lake Railway Company. M. Wilson a aussi été administrateur de Mines Québec Cartier (aujourd’hui ArcelorMittal Mines Canada).

Terence Bowles, président et chef de la direction de la CGVMSL, s’est réjoui de la nomination de M. Wilson. « Les industries du minerai de fer et de l’acier sont vitales à la viabilité de la Voie maritime, assurant globalement le tiers du volume total de nos marchandises, a affirmé M. Bowles. La vaste expérience de M. Wilson au sein de ces industries sera un précieux apport aux discussions du conseil d’administration de la CGVMSL. Les trois prochaines années seront cruciales pour le développement continu de la Voie maritime en tant qu’axe de transport vital. Nous sommes heureux d’accueillir Jim Wilson au sein de notre conseil d’administration. »

Une étude économique réalisée récemment à la demande du programme L’avantage maritime démontre l’important rôle que joue le réseau Grands Lacs-Voie maritime à l’appui des économies du Canada et des États-Unis. Le transport de marchandises dans le réseau soutient quelque 227 000 emplois et 34 milliards de dollars d’activité économique. Depuis sa création en 1959, la Voie maritime du Saint-Laurent a servi au transport de plus de 2,5 milliards de tonnes de marchandises valant plus de 375 milliards de dollars. Pour de plus amples renseignements sur la Voie maritime, y compris le texte intégral du rapport de l’étude économique, veuillez visiter le site Web www.grandslacs-voiemaritime.com.