Nouvelles et information

LA VOIE MARITIME OUVRE SA 56E SAISON DE NAVIGATION
Un investissement de 500 millions de dollars dans cet axe vital du commerce en Amérique du Nord

St. Catharines (Ontario), le 28 mars 2014 – La Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent (CGVMSL) a officiellement ouvert la 56e saison de navigation de la Voie maritime aujourd’hui alors que l’Algoma Equinox, nouveau navire appartenant à l’Algoma Central Corporation, franchissait l’écluse 3 du canal Welland. Ce navire est le premier de huit bâtiments de classe Equinox construits expressément pour la Voie maritime du Saint-Laurent.

« Le renouvellement de la flotte d’Algoma Central est un exemple probant du niveau inédit d’investissement en cours dans notre réseau de navigation, a affirmé le président et chef de la direction de la CGVMSL Terence Bowles. La Voie maritime elle-même consacre presque 500 millions de dollars à la modernisation de son infrastructure. C’est la plus grande transformation depuis 50 ans. »

« L’Algoma Equinox transporte plus de marchandises, est plus rapide, consomme sensiblement moins de carburant et est le premier navire des Grands Lacs doté d’un système d’épuration qui élimine presque entièrement le dioxyde de soufre de ses émissions, explique le PDG d’Algoma Central Greg Wight. Ces progrès profiteront aux collectivités de toute la région et feront en sorte que nos clients – industries et agriculteurs de l’Amérique du Nord – restent compétitifs à l’échelle mondiale. »

En même temps que des transporteurs intérieurs et océaniques investissent 1 milliard de dollars dans de nouveaux navires, la CGVMSL consacrera 395 millions de dollars, entre 2014 et 2018, pour revitaliser ses écluses et autres structures. En outre, la Saint Lawrence Seaway Development Corporation (SLSDC) des États-Unis réalisera des travaux pour 92 millions de dollars.

De dire l’administratrice de la SLSDC Betty Sutton : « Les importants investissements dans l’infrastructure de la Voie maritime préparent le réseau Grands Lacs-Voie maritime du Saint-Laurent à une croissance future. Notre programme de renouvellement des actifs fera plus que reconstruire l’infrastructure des écluses. L’adoption de nouvelles technologies rendra la voie navigable encore plus sûre, plus efficace et plus fiable. Ces investissements traduisent un engagement public durable en faveur de la navigation dans le réseau Grands Lacs-Voie maritime du Saint-Laurent. »

En plus de son programme de renouvellement des actifs, la CGVMSL avance dans la mise en place de l’amarrage mains libres à toutes ses écluses élevées. D’ici cinq ans, les navires pourront être amarrés dans une écluse au moyen de générateurs de vide au lieu des câbles traditionnels. L’amarrage mains libres est l’élément au cœur du programme de modernisation de la CGVMSL qui promet de réduire les frais d’exploitation, d’augmenter la sécurité et de faciliter l’accès à la Voie maritime pour les navires aux dimensions maximales de la Voie maritime de la flotte marchande mondiale.

En ce qui concerne les perspectives quant au volume de marchandises qui sera transporté sur la Voie maritime du Saint-Laurent en 2014, M. Bowles est optimiste : « Nous prévoyons que le tonnage de la Voie maritime du Saint-Laurent dépassera au total 38 millions de tonnes cette année. Il y a une amélioration dans les économies américaine et européenne, et cette tendance justifie notre confiance. Nous nous attendons aussi à jouer un grand rôle dans l’exportation de la récolte exceptionnelle de céréales du Canada à destination des marchés d’outre-mer. »

Le transport de marchandises dans le réseau Grands Lacs-Voie maritime soutient plus de 227 000 emplois et 35 milliards de dollars d’activité économique. Pour de plus amples renseignements sur la Voie maritime, veuillez consulter le site Web www.grandslacs-voiemaritime.com.