Nouvelles et information

LA VOIE MARITIME RECEVRA UN PRIX PRESTIGIEUX DE L’OCDE
Le Forum international des transports rend hommage à l’innovation de l’amarrage mains libres

Cornwall (Ontario), le 22 mai 2015 – La Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent (CGVMSL) a annoncé aujourd’hui qu’elle recevra un prix prestigieux de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) pour avoir mis au point le premier système au monde d’amarrage mains libres (AML) des navires pendant un éclusage. Le Prix de l’innovation d’avenir dans les transports est décerné par le Forum international des transports de l’OCDE, une organisation intergouvernementale du secteur des transports qui compte 54 pays membres. Le prix sera présenté le 28 mai à Leipzig (Allemagne), dans le cadre du Sommet 2015 des ministres des transports.

La CGVMSL recevra le prix dans la catégorie du transport de marchandises, pour le travail de pionnier qu’elle a effectué avec l’aide de son fournisseur Cavotec. Les 15 écluses de la Voie maritime du Saint-Laurent servent à soulever les navires de 168 mètres (551 pieds) au total, sur le trajet de Montréal jusqu’au lac Érié. Le système AML recourt à des ventouses coulissant sur des rails verticaux, qui maintiennent le navire à distance fixe du mur tandis que l’eau monte ou descend pendant l’éclusage.

Ce dispositif permettra à la CGVMSL de remplacer l’amarrage manuel traditionnel des navires dans les écluses au moyen de câbles d’acier, méthode coûteuse en temps et en main-d’œuvre, et qui peut être dangereuse en cas de rupture d’un câble. La CGVMSL pourra ainsi réaliser des gains en efficience et accroître la sécurité.

La pleine mise en œuvre de l’AML aux écluses élevées de la Voie maritime est prévue d’ici 2018.

Citations

L’honorable Lisa Raitt, ministre des Transports – « En créant le premier système au monde d’amarrage mains libres pour le passage des navires dans une écluse, la Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent s’est affirmée comme véritable chef de file mondial en technologie maritime. Je suis fière de la féliciter de ce prix prestigieux. »

Terence Bowles, président et chef de la direction, Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent – « Le personnel de la Voie maritime a fait preuve du genre d’esprit d’innovation qui est essentiel au succès dans l’économie mondialisée d’aujourd’hui. Nous bénéficions d’un solide appui d’un large éventail d’intervenants, dont Transports Canada qui a été notre partenaire financier dans le projet de modernisation. Ainsi, nous préparons le terrain pour un système d’exploitation des écluses qui est résolument moderne et qui assurera la compétitivité et la viabilité futures de la Voie maritime. »

Jury des prix, Forum international des transports de l’OCDE – « La technologie de l’amarrage mains libres est innovatrice, et elle peut contribuer à la croissance dans le secteur maritime. »

Stephen Brooks, président de la Chambre de commerce maritime – « Nous tenons à féliciter la Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent du grand honneur qui lui a été rendu. Ce genre d’innovation est indispensable pour rehausser la compétitivité des industries nord-américaines qui utilisent nos réseaux de transport maritime. La Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent travaille depuis longtemps avec les exploitants de navires pour introduire des technologies de pointe. Ce système est un nouvel exemple des efforts qu’elle déploie pour rester à l’avant-garde. »

En bref

  • Le réseau Grands Lacs-Voie maritime est une « autoroute maritime » qui s’étend sur quelque 3700 km de l’océan Atlantique jusqu’aux Grands Lacs. Environ 160 millions de tonnes de marchandises sont transportées chaque année sur l’ensemble du réseau, ce qui soutient plus de 227 000 emplois et 35 milliards de dollars d’activité économique.
  • La Voie maritime du Saint-Laurent est un atout binational et la pièce maîtresse du réseau Grands Lacs-Voie maritime reliant le bas du fleuve Saint-Laurent aux Grands Lacs. Vers l’ouest à partir du Montréal, la Voie maritime compte 15 écluses (13 canadiennes et 2 américaines) qui permettent aux navires de grimper en tout de 168 mètres depuis le niveau de la mer jusqu’au lac Érié. Pour en savoir plus sur la Voie maritime du Saint-Laurent, consultez le site Web www.grandslacs-voiemaritime.com.

À propos de la Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent

  • La Corporation de Gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent est une société sans but lucratif qui a été créée en 1998 par le gouvernement du Canada, les utilisateurs de la Voie maritime et d’autres parties intéressées. Conformément aux dispositions de la Loi maritime du Canada, elle gère et exploite les installations canadiennes de la Voie maritime du Saint-Laurent, qui restent la propriété du gouvernement du Canada, en vertu d’un accord à long terme conclu avec Transports Canada.