La Voie maritime

Faits sur le réseau Grands Lacs-Voie maritime du Saint-Laurent (Autoroute H2O)

  • Ouvert à la navigation en eau profonde en 1959.
  • Réseaux d´écluses :
    - entre Montréal et le lac Ontario: 2 écluses américaines, 5 canadiennes
    - canal Welland: 8 écluses canadiennes
    - St. Mary's River: 4 écluses parallèles américaines; un transit (U.S. Army Corps of Engineers)
  • Maximums pour navires : 225,5 m (740 pieds) de longueur; 23,77 m (78 pieds) de largeur; 8,08 m (26 pieds, 6 pouces) de tirant d´eau; 35,5 m (116,5 pieds) de tirant d´air.
  • Chenaux maintenus à au moins 8,2 m (27 pieds) de profondeur.
  • Distance entre l´océan Atlantique et Duluth (Minnesota) sur le lac Supérieur : 2 038 milles nautiques (2 342 milles terrestres ou 3 700 kilomètres), 8,5 jours de navigation. Quelque 245 750 kilomètres carrés (95 000 milles carrés) de voies d´eau navigables.
  • Temps de navigation (conditions normales) entre certains ports des Grands Lacs et l´intersection entre le chenal de la Voie maritime et le port de Montréal, à une vitesse de navigation moyenne de 12 milles à l´heure (10,4 noeuds):


Port Distance en milles Heures de navigation Heures d'éclusage * Total des heures
Thunder Bay 1 222 102 17 119
Duluth 1 344 112 17 129
Milwaukee 1 186 79 17 116
s
Chicago 1 251 105 17 122
Port Huron 680 57 17 74
Détroit 618 52 17 69
s
Toledo 611 51 17 68
Cleveland 534 45 17 62
Érié 439 37 17 54
s
Port Colborne 374 31 17 48
Toronto 349 29 5 34
Ogdensburg 126 11 5 16

* Canal Welland, 12 heures; Montréal/lac Ontario, 5 heures


  • Depuis 1959, plus de 2,5 milliards de tonnes de marchandises, d'une valeur estimée de 375 milliards $, ont transité par la Voie maritime entre le Canada, les États-Unis et une cinquantaine d'autres pays.
  • Près de 25 % du trafic de la Voie maritime se fait à destination ou en provenance de ports d'outre-mer, surtout en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.
  • Dispose d'une flotte de lacquiers spécialisés assurant une efficacité maximale; plusieurs sont équipés de mécanismes autodéchargeurs pour décharger dans les installations portuaires (navire-terre) ou transborder les cargaisons en vrac (navire-navire).
  • Comprend certains des plus grands ports d'Amérique du Nord, qui sont reliés à un excellent réseau de transport intermodal.
  • Depuis plus de 50 ans, conserve un dossier quasi vierge d'incidents de navigation, grâce à des améliorations constantes et un entretien méticuleux.
  • Situation géographique stratégique : dessert directement l'Ontario et le Québec au nord, et, au sud, l'Illinois, le Michigan, l'Ohio, l'Indiana, le Wisconsin, le Minnesota, la Pennsylvanie et l'État de New York.


[ HAUT DE LA PAGE ]